Tournoi 2 - Ligue Sud

Pour les joueurs qui participent à nos événements, il peut arriver que certains de leurs amis ou membres de leur famille leur posent des questions quant à cette étrange passion du jeu laser ou de leur participation à l'un de nos tournois. Une passion se vivant, il est toujours difficile d'expliquer avec des mots ce qui peut être ressenti. C'est pourquoi, pour toute cette phase explicative, nous laissons le soin aux joueurs de se débrouiller :-D . Par contre, nous pouvons les aider en leur donnant un argument final pour conclure magistralement leur explicatif : Léo fait voyager. Soyons clairs, nous ne sommes pas en train de vous dire que Léo est si extraordinaire que les joueurs voyagent dans des strates inimaginables de leur subconscient leur donnant ainsi accès à un monde de totale plénitude. Non. De plus, vous perdriez alors toute crédibilité auprès de votre interlocuteur qui s'empresserait d'appeler, sitôt votre conversation terminée, le premier hôpital psychiatrique. Non. Nous sommes en train de vous expliquer que Léo fait réellement voyager.


En 4 ans d'existence, nos événements se sont autant déroulés au nord qu'au sud, qu'à l'est ou qu'à l'ouest, passant de Caen à Dijon, d'Hénin-Beaumont à Lyon ou de Paris à Lons-Le-Saunier avec une étonnante facilité pour nous comme pour les joueurs. La preuve encore pour nos 2 événements de rentrée de cette quatrième saison : en moins d'une semaine, nous sommes passés du Nord (Arras) au Sud (Montpellier). Merci la SNCF :-) . Nous ne pouvons donc que conseiller aux joueurs de conclure leur argumentaire avec cette note qui fera toujours son effet : Léo fait voyager. La classe :-) !!!


En ce début de quatrième saison, nous voici donc à Montpellier (Lattes précisément) pour ce premier événement de la ligue Sud. Contrairement à ce que vous pouvez penser, ce ne sont ni la mer, ni les flamants roses ni l'accent du Sud qui nous ont convaincus d'organiser un tournoi au centre Mégazone sur place, mais notre rencontre avec le gérant du Golf'in Mégazone : Kévin Schwab. Joueur de la Gardian's (équipe résidente) depuis un an désormais ; il nous a tout de suite montré sa volonté pour que le tournoi se déroule dans les meilleures conditions : système de jeu au top, barbecue géant, soirée dj, open-bar... Alors en totale confiance, nous nous engageons donc, un an à l'avance, sur l'organisation du tournoi de rentrée de ligue Sud ; tout en nous disant qu'au pire, si cela devait mal se passer (panne électrique, centre qui brûle ou invasion d'araignées géantes) nous pourrions toujours faire un feu de bois sur la plage pour y griller quelques chamallows et y chanter des airs de Maxime Le Forestier ou de Nilda Fernandez (Wikipédia pour ceux qui ne connaissent pas... Tous ?!!! o_O). Ainsi, après s'être préparés au choc thermique que nous allions subir en passant du nord au sud, nous voici donc sur la route direction : la sun belt Française.



MARDI 30 OCTOBRE

Mardi ? Non, non, rassurez-vous, nous n'avons pas démarré aussi tôt ce tournoi. Simplement pour vous préciser que dès son tournoi d'Arras terminé (et remporté qui plus est) TomTom était déjà arrivé sur Montpellier, profitant du climat doux de la région en compagnie de Salvak et Savage. Le décrire "mordu" serait donc un euphémisme :-D.



SAMEDI 03 NOVEMBRE - 18h22

Ca y est, les équipes arrivent et la danse des plaques minéralogiques sur le parking commence. Nous nous amusons à deviner d'où viennent les différentes voitures dont la plus lointaine vient tout de même de Belfort. Au-delà des plaques minéralogiques, il est une voiture qui sort du lot. Non pas dû à sa plaque... mais à son habillage. Fidèle à elle-même concernant son habillage, la Yellow Kisama se distingue cette-fois encore par une voiture entièrement customisée aux couleurs de l'équipe qui, pour les non-bilingues, est le jaune. Ainsi, logo et initiales des joueurs se retrouvent-ils partout sur la voiture. Bravo à eux pour cet effort remarqué. Aller, il est temps de démarrer les warm-up.



SAMEDI 03 NOVEMBRE - 19h42

Il faut un début un tout : pour la première fois en quatre ans d'existence, nous subissons une panne électronique. Le retard accumulé est alors de 30 minutes et la base continue à faire des siennes. A sa demande, nous laissons Kévin seul à bord régler les soucis techniques sur son matériel. Après quelques interventions, la base arrive à se stabiliser et nous permet ainsi de finir les warm-up dans des conditions acceptables. Pour nous remettre de cette première mauvaise aventure du week-end, Kévin commence à préparer le barbecue qu'il nous avait promis. Le barbecue doit être une seconde nature dans le sud car en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, les braises chauffent et déjà les saucisses et autres merguez chantent leurs cuissons, titillent nos narines et font saliver nos papilles. Une grande table est dressée et bientôt tous les joueurs s'y retrouvent et discutent politique (le jeu laser ne devrait-il pas, à titre d'activité sportive, être enseigné à l'école ?), économie (l'activité du jeu laser, une solution pour contrecarrer la crise ?) et philosophie (attaquant ou défenseur, ne peut-on pas y voir une forme de dilemme interne personnel reflétant les multiples paradoxes de la personnalité que nous avons tous en nous ?). Bref, un repas classique entre joueurs de jeu laser ;-p .Toujours le paradoxe du samedi soir : nous aimerions rester encore tous ensemble et profiter de la soirée mais il est déjà une heure du matin et il est temps d'aller dormir...



DIMANCHE 04 NOVEMBRE - 07h12

A chaque tournoi, il nous est donné de vivre des moments forts et particuliers. Il y a certes l'intensité des matchs, l'ambiance émise par les joueurs, les différents accueils auxquels nous avons droit de la part des directions... et puis il y a en a d'autres, difficiles à classer, que nous pouvons vivre à des moments inattendus. Ce fut le cas ce matin-là. Alors que nous attendions dehors l'ouverture du Golf'in, deux personnes, habillées à l'inverse de ce que l'on peut attendre de la part de personnes venant participer à un tournoi de jeu laser, se dirigent vers nous et sur un ton totalement convaincu nous demandent "Euh... c'est ici l'after ?" S'en suit alors ce que l'on appelle un "blanc" qui dura certainement 6 secondes mais qui en parut bien le triple, durant lequel nous ne trouvons aucun mot à dire. Nous vous laissons imaginer le contraste entre ces 2 mondes :-D . Bref, il est 7h12 à Montpellier et l'équipe Touchdown arrive de Vichy.



DIMANCHE 04 NOVEMBRE - 07h42

Date et horaire qui feront date dans l'histoire du jeu laser puisque c'est à ce moment-là que nous avons découvert l'accoutrement de l'équipe des Piou Piou de Besançon venus habillés... en poussins :-D !!! Après-tout, quoi de plus naturel pour une équipe au nom si évocateur. Nous ne pouvons en tout cas que saluer l'effort qui nous aura bien fait rire dès le début de la journée. Well done les Piou Piou :-) !!! Après l'allocution matinale et le petit-déjeuner offert par la direction, nous procédons au tirage au sort et les 4 premières équipes se dirigent vers la salle d'équipement. Le tournoi démarre.



DIMANCHE 04 NOVEMBRE - 08h22

Le tournoi est stoppé. La base jaune refait des siennes et ne veut plus du tout démarrer après 2 matchs joués. Système mal préparé ou panne fortuite ? Difficile à dire, mais le retard accumulé devenant dangereux, nous ne pouvons qu'espérer que les interventions menées par la direction puissent solutionner ce problème. Après trois quarts d'heure, la base retrouve raison et accepte de démarrer... jusqu'à la fin de la journée. Ouf o_O.



DIMANCHE 04 NOVEMBRE - 11h32

Un aspect très intéressant du centre de Montpellier est la possibilité, depuis la salle d'équipement, de pouvoir observer, au travers d'une fenêtre, une partie du jeu. Devinez où ? Sous la base jaune justement. Autant vous dire que nous l'avons eue à l’œil toute la journée ;-) . Quoiqu'il en soit, pouvoir observer en direct ce format de jeu si intense et stratégique à la fois est un vrai bonheur. Nous pourrions y rester des heures :-D . Mauvaise nouvelle : Phantom de la Néo Team se fait très mal au bras. Il quitte le tournoi escorté par les pompiers. Nous croisons les doigts pour lui...



DIMANCHE 04 NOVEMBRE - 13h44

Si nous souhaitons tenir toute la journée, il est temps de manger. Pour cela, la direction propose de regrouper une commande pour un fast-food (pour lequel nous tairons le nom mais dont l'égérie est un clown ridiculement affreux) et d'aller la chercher. Nous vous laissons imaginer le volume de la commande... de quoi remplir un coffre de voiture entier :-D . L'important étant que tous les joueurs puissent manger, reprendre des forces afin de digérer les poules finales qui peuvent ne pas être du goût de tout le monde. Les matchs se suivent sans encombre majeure : la base jaune tient le coup, les vestes se maintiennent malgré le nombre de fois où elles doivent tirer et on ne déplore aucune chute de paroi. Et peu importe le niveau de la poule finale : la plupart des équipes donnent tout ce qu'elles ont pour gravir le maximum possible de marches sur le classement. Un vrai régal à suivre / observer pour tout passionné de jeu laser qui se respecte. Bref, les choses vont mieux et Phantom revient en entier de l'hôpital. Ouf :-).



DIMANCHE 04 NOVEMBRE - 20h30

Malgré nos efforts, le retard accumulé dû aux caprices de la base jaune nous oblige à terminer le tournoi plus tard que prévu. Conscients de la route pour certains (notamment pour les Belfortains que nous saluons au passage d'avoir parcouru autant de distance pour participer au tournoi), nous sommes contraints, à notre grand regret, d'accélérer la remise des coupes. Mais cela ne nous empêche pas de saluer et d'acclamer la performance de la North Knights qui, cependant, en ce début de seconde saison de ligue Sud, a certainement eu plus de mal pour cette victoire que l'année dernière. Car s'il y a bien une tendance à retenir de ce tournoi à Montpellier, c'est la montée en puissance des équipes de la ligue Sud : c'est indéniable. Méfiez-vous le Nord : le Sud arrive !!!


Et bien voilà, le 13ème tournoi de l'association se termine et il est déjà temps de se séparer. Merci à toutes les équipes de s'être déplacées et d'avoir participé à ce tournoi dont la finalité a tout de même parfois tenu du miracle. Nous espérons que son déroulement au sein du complexe Golf'in Mégazone leur a plu et qu'ils ont au moins su profiter un peu de la mer pour griller des chamallows ;-) . Merci à la direction pour son accueil ainsi qu'aux joueurs qui, spontanément, nous ont donné un coup de main non négligeable. Sachez que nous sommes très sensibles à ces initiatives.


AU 20 JANVIER 2013 A BESANCON !!!

COME ON AND PLAY !!!

LEO